BAIXAS


L’histoire de Baixas commence au Xème siècle avec une villa Gallo-romaine (ferme fortifiée accolée à une église) appartenant à un seigneur, puis vendue à l’Evêque d’Elne.

 

Lieu de passage (les armées empruntaient le Col de la Dona), le village se développe et se fortifie,solidement protégé par une double enceinte de murailles avec ses tours et ses portes à pont-levis. Les amoureux des vieilles pierres apprécieront d’arpenter les rues étroites et sinueuses délimitées par les tours, les porches et autres vestiges des remparts.

Plusieurs portes sont encore visibles telles que les portes de Pamiers, de Narbonne, St Joseph

 


© Alain DEVISME
© Alain DEVISME

 


L'Eglise Sainte Marie de Baixas

 

Le joyau central de ce circuit médiéval est certainement l’Eglise Romane dédiée

à Sainte Marie datant du XIème siècle, reconstruite au XIVème siècle agrandie au fil des siècles par une nef gothique et des chapelles latérales. En 1672, elle est dotée d’un imposant Retable Maître-Autel de 17 mètres de haut entièrement doré à l’or fin en 1698, considéré aujourd’hui comme une œuvre majeure de l’art baroque.

© Alain DEVISME
© Alain DEVISME

 

Le retable du maître-autel


Dédié à Notre-Dame-de-la-Nativité, ce retable est tout simplement le plus grand retable baroque du Roussillon, il mesure 17m par 12 et se compose essentiellement de dorures. La statuaire est importante, ce qui reflète également la qualité du travail livré en 1674. L'auteur est le célèbre Louis Généres, qui de 1671 à 1674 édifia en 3 ans cette imposante construction en pin et peuplier blanc.

Les dorures quant à elles furent terminées en 1701.

 


Liens utiles...



Crédit photos :

 

Mr Alain DEVISME

www.flickr.com/photos/41842369@N04/